Vous êtes ici

APVVU : en tête de la lutte contre la privatisation en Inde

Des travailleuses protestent contre les centrales de charbonEn 2005, le Fonds de justice sociale de l’AFPC, de concert avec le CTC, les Métallos et les TCA, a appuyé un programme de réhabilitation dans la région du sud de l’Inde dévastée par le tsunami. Sous la direction du syndicat des pêcheurs, des travailleurs agricoles et des travailleurs forestiers (APVVU) de l’état d’Andhra Pradesh, le programme vise la réduction de la pauvreté et la viabilité alimentaire parmi les travailleurs et travailleuses de la pêche et de l’agriculture, et met l’accent sur le renforcement du pouvoir des femmes.

Dix ans plus tard, ces collectivités de pêcheurs font maintenant face à un tsunami d’origine humaine cette fois, celle de la privatisation de leur région de pêche tribale. Dans le cadre de l’essor industriel, le gouvernement d’Andhra Pradesh a autorisé la construction de 34 centrales privées au charbon le long d’une région côtière de 1 600 kilomètres. L’APPVU a mis de l’avant des actions pour faire cesser ces activités et a réussi à freiner l’autorisation de quatre centrales. Il a aussi obligé le gouvernement à imposer un contrôle minimal sur l’élimination des cendres de charbon. L’appui à ce projet a pour but de renforcer la capacité des syndicats de pêcheurs dans leurs négociations avec l’État pour la protection de leurs droits constitutionnels et citoyens.

Mise à jour le: 26 Janvier 2016