Vous êtes ici

Les femmes exigent santé et sécurité aux Philippines

Femme tenant un signe à un rassemblement

En Asie et en Amérique latine, les multinationales asservissent la main-d’œuvre à bon marché en sous-traitant. Cette stratégie s’inscrit dans la création de zones franches industrielles d’exportation (ZFIE), enclaves où les sociétés paient de bas salaires sans avantages sociaux, peu d’impôts, de surveillance environnementale et de normes de sécurité; les syndicats y sont vite réprimés.

De 55 à 66 millions de personnes travailleraient dans ces usines d’électronique aux Philippines et de textile au Bangladesh et ailleurs. Les femmes, majoritaires, subissent harcèlement sexuel, discrimination et problèmes de procréation comme les naissances prématurées, les anomalies congénitales et autres.

Le FJS soutient le travail d’éducation et d’organisation du Workers Assistance Centre (WAC) des Philippines auprès des travailleurs des ZFIE de Cavite et Batangas contre des pratiques de travail déloyales, la répression d’État et les politiques anti-travailleurs.

Les femmes exigent santé et sécurité aux PhilippinesDepuis 2013, le FJS appuie la formation en santé et sécurité des travailleurs du WAC. Le projet comprend de la formation et la création d’un comité SST, de la documentation et la surveillance des risques liés au lieu de travail.

Mise à jour le: 22 Février 2016