Vous êtes ici

Les défenseurs du territoire du Guatemala

 

Invitations à deux rencontres avec
Marcelo Sabuc Xalcot

Coordonnateur national du Comité Campesino del Altiplano du Guatemala

 

 

 

 

 

 

Marcelo Sabuc a reçu des menaces de mort et fait face à diverses accusations non fondées simplement parce qu’il représente l’une des principales associations de producteurs mayas du Guatemala. Le Comité Campesino del Altiplano (CCDA - comité paysan des hautes terres) représente plus de 30 000 familles mayas pour la défense de leur territoire ancestral, l’autonomisation des femmes et l’éducation et les soins de santé pour tous. 

Par le développement du secteur coopératif et de l’agriculture durable, le CCDA défie l’élite dirigeante, qui lui fait subir de la répression paramilitaire. En 2018 seulement, plusieurs membres du CCDA et d’autres organisations mayas ont été tués dans une série d’attaques contre les défenseurs du territoire du Guatemala.

Depuis 2006, le Fonds de justice sociale (FJS) de l’AFPC, par le biais de son projet L’éducation à l’œuvre, appuie le CCDA et ses programmes. Cet organisme coopératif produit du café équitable, le Café Justicia, qui est vendu par des syndicats et d’autres organisations un peu partout au Canada.

Endroit :  Alliance de la Fonction publique du Canada
                  
233, rue Gilmour, Ottawa (Ontario) K2P 0P1

Séance casse-croûte

Le mardi 13 novembre 2018 (salle de conférence du 5e étage) - 12 h – 13 h

Rencontre publique

Le mercredi 14 novembre 2018 (salle de conférence J.K. Wyllie) - 19 h – 21 h

R.S.V.P. : Louise Casselman, cassell@psac-afpc.com, Janet St. Jean, stjeanj@psac-afpc.com

Commanditaires : Breaking the Silence, L’éducation à l’œuvre, Café Justicia, le Fonds pour la justice mondiale du Syndicat canadien de la fonction publique, le Fonds de justice sociale de l’Alliance de la Fonction publique du Canada

 

Mise à jour le: 13 Novembre 2018